© Copyright 2017 by TALENTREE.

Nous contacter

Tel : +33 6 67 86 82 12 

Email: contact@talentree.fr

Adresse

93-95 rue du Docteur Bauer

1-3 rue des Entrepreneurs

93400 Saint-Ouen-sur-Seine

Maria Montessori

(1870 - 1952)

Une femme exceptionnelle

 

Maria Montessori (1870-1952) est une femme de notre temps, hors du commun, l’une des premières femme médecin en Italie, scientifique, pédagogue, licenciée en philosophie, psychologie, anthropologie et sciences naturelles, elle était une femme spirituelle et engagée.

 

Maria Montessori a consacré sa vie à l’étude de l’amélioration du potentiel humain sur la terre, en étudiant le développement naturel, physique et psychique, de l’enfant dés sa naissance.

 

Pour accomplir cette mission, Maria Montessori a du affronter et vaincre les préjugés de son époque, militant activement pour la reconnaissance internationale de l’enfant et de ses droits.

 

Dès les débuts de sa carrière, elle est amenée à découvrir la détresse des enfants mal entendant, enfermés dans les hôpitaux. Intéressée par les travaux d’Itard et Seguin, elle entreprend de rééduquer ces enfants déficients.

 

En 1907, on lui confie un local à San Lorenzo, dans la banlieue de Rome. Elle accueille les enfants pauvres, laissés pour compte de la révolution industrielle du début du siècle. Petit à petit, elle met en place ce qu’elle nomme une « pédagogie scientifique ». Son sens aigu de l’observation, son respect de l’enfant, sa confiance et son intuition face aux mystères de la nature humaine lui permettront de poser les bases de ce qui allait devenir la « pédagogie » Montessori. Les résultats qu’elle obtient avec les enfants de San Lorenzo sont à nouveau spectaculaires.

 

Une multiplication rapide des écoles

En une année, plusieurs écoles ouvrent en Italie, dans lesquelles Maria Montessori est amenée à former des enseignants. Elle organise des stages internationaux accueillant jusqu’à 40 nationalités différentes. Maria Montessori y forme personnellement 5000 éducateurs. Des établissements se multiplient de par le monde où elle-même est amenée à voyager beaucoup pour fuir les guerres et les régimes dictatoriaux. Elle a vécu aux Etats-Unis, en Espagne, en Indes, aux Pays-Bas.

Transmission de la pédagogie 

Dans les années 20, elle participe aux échanges de la Ligue Internationale pour l’Education Nouvelle et en particulier à ses congrès lors desquels elle présente ses travaux de recherche et rencontre les autres grands pédagogues de ce mouvement.

Elle fonde l’Association Montessori Internationale (AMI) en 1929, pour préserver, propager et promouvoir les principes et les pratiques pédagogiques qu’elle a formulées en faveur du développement harmonieux de l’être humain.

Elle a plusieurs fois été nominée au Prix Nobel de la Paix pour son livre L’éducation à la paix (DDB) et est l’un des fondateurs de l’UNESCO.

Son fils, Mario, l’accompagne pendant une grande partie de sa vie. Collaborateur dévoué, c’est lui qui finalise le programme pour la période de 6-12 ans et établit les bases d’une formation approfondie. Il a continué son œuvre jusqu’en 1982, date de son décès.

Un autre aspect important de la recherche contemporaine est la collaboration avec les neuropsychologues qui vérifient grâce aux connaissances médicales actuelles les résultats empiriques obtenus depuis un siècle, confirmant à postériori les découvertes faites par Maria Montessori sur les grands axes du développement de l’enfant.

Maria Montessori a mis au point une pédagogie scientifique, qui considère l’éducation non pas comme une transmission de savoir, mais comme une aide au développement psychique de l’enfant.

Au cours de sa vie, Maria Montessori a écrit de nombreux livres.

Une reconnaissance internationale

Tout au long de sa vie, Maria Montessori a voyagé pour promouvoir sa vision et sa philosophie de l’éducation.

 

Elle fut honorée par les institutions de nombreux pays.

 

  • Nominée 3 fois pour le Prix Nobel de la Paix.

  • Légion d’Honneur Française.

  • Officier de l’Ordre d’Orange (Pays Bas).

  • Représentante de l’Italie à L’UNESCO.

Maria Montessori nous a transmis un merveilleux héritage : une philosophie de vie, une approche éducative unique, du matériel d’auto-apprentissage, ainsi qu’un système de formation des maîtres. Cet héritage a pour ambition de former des adultes attentifs aux besoins de l’enfant, à son développement global, et à l’acquisition par ce dernier de bases solides pour la vie.

 

Profondément humaniste, Maria Montessori voulait que les enfants s’épanouissent et deviennent les artisans d’un monde meilleur. Pour elle, l’enfant est non seulement une personne digne d’intérêt mais surtout l’avenir de la société.

Son message est plus que jamais d’actualité dans ce monde en pleine transformation :

“N’élevons pas nos enfants pour le monde d’aujourd’hui, ce monde n’existera plus lorsqu’ils seront grands”.

Aujourd’hui, il y a plus de 30 000 écoles Montessori dans plus de 50 pays sur les 6 continents.